AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Perdre du poids ? Naaan. | PV Joris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Invité
Invité






MessageSujet: Perdre du poids ? Naaan. | PV Joris Sam 1 Juin - 15:06

    Trop de monde. Et moi qui croyais que cela allait être une petite vie tranquille, Sylka et moi. Ça faisait maintenant six mois et la place centrale était toujours aussi remplie qu'à mon arrivée. Six mois de rééducation pour reprendre quelques pas de danse que je suis maintenant capable de reproduire. On aurait cru que tout le village se réunissait ici. Alors que quelques danseurs, musiciens, viennent danser ou chanter dans la rue. Je me faufilais discrètement pour voir ces chanteurs ou ces danseurs avec Sylka dans mes bras. Sylka, c'est ma chatte. Elle est avec moi depuis mon arrivée ici et je ne la quitte plus. J'ai décidé de l'emmener avec moi, cette fripouille n'a pas pris l'air depuis des lustres. Elle reste couchée sur le canapé pratiquement toute la journée en attendant que je lui prépare son repas. Je regardais ma chatte, qui n'avait pas du tout l'air d'être en accord avec cette idée de sortie. Je fis une petite grimace avec une petite moue.

    Ne te plains pas, tu ne marches pas toi..

    Quelle paresseuse. Elle a pris du poids.. Tout le contraire de moi. Je mange des confiseries tous les jours et pourtant je ne grossis pas. Sylka me regardait avec envie, sûrement qu'elle était secrètement jalouse de ma taille de guêpe.. Si seulement tu pouvais perdre un peu de poids, boule de graisse. Elle avait horreur que je l'appelle comme ça, mais c'était le seul moyen de la faire sortir du canapé au moins cinq minutes.

    Un stand de gaufre attira mon attention. Je regardais le vendeur, manquant d'avoir les yeux qui pétillent. Mes jambes m'obligeaient a prendre tout le temps qu'il faut pour marcher vers le stand. Je commanda une gaufre au sucre et au chocolat. Je l'avala en moins de deux. Sylka commençait à se tortiller un peu dans mes bras. Elle sauta et se retrouva sur ses pattes avant de commencer à marcher. Tiens.. Est-ce qu'elle se serait décidé à perdre un peu de poids ? Ou elle a senti une proie quelque part.. Je la suivis, elle commença à courir un peu.

    Hey. Attends-moi.

    Je marchais aussi vite que je pouvais. Aussi vite que mes jambes pouvaient. Je la trouva aux pieds d'un jeune homme. Elle tournait autour de ses jambes. Ce n'est pas dans ses habitudes.. En espérant que je ne suis pas tombée sur une personne qui n'aime pas les animaux ou quelqu'un allergique aux poils de chat. Je m'approcha et tendit les bras, mais elle n'avait pas l'air de vouloir revenir.

    Je suis.. Désolé.. Sylka, viens là ma boule de poil.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Joris Langdon
Administrateur féroce


Messages : 63
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 22


Ma feuille de route
Spécialité artistique: Danse.
Age: 17 ans.


MessageSujet: Re: Perdre du poids ? Naaan. | PV Joris Ven 28 Juin - 21:55

Depuis quelques jours maintenant, des groupes de gens se réunissaient sur la place centrale pour faire étalage de leur savoir-faire. La première fois que Joris les avaient vus, c’était totalement par hasard, comme la plupart des choses qui se passaient dans sa vie d’ailleurs. Il errait dans la rue de la communauté, les mains dans les poches et la tête sensiblement enfoncée dans les épaules, avait entendu de la musique et comme tout bon danseur qui se respecte, était allé voir ce qui se passait. Il n’était pas du tout rare de voir des animations ici et là, surtout dans un village comme celui-là. Ils étaient un peu -beaucoup- une communauté d’artistes alors pourquoi cela aurait eu avoir quelque chose d’étrange ?
Et donc, depuis cette fois, c’était plus que souvent qu’il se joignait à eux. À chaque fois, il tombait la veste et offrait à qui voulait bien le regarder son magnifique déhanché. Ce jour-là ne fit pas exception. Le brun s’était même levé tôt pour ça. Enfin... "Tôt", tout était relatif : à dix heures et demie, il se trouvait sur la place. L’ambiance était bonne, des dizaines de personnes les regardaient danser, chanter, jouer. C’était pour ça que Joris avait tout quitté, pour ce truc qu’ils avaient tous en commun. Pas un seul des habitants n’avaient le même passé que son voisin, ni les mêmes opinions, ni les mêmes envies mais ils avaient tous la même passion : l’art.
Alors qu’il dansait depuis près d’une heure, Joris commença à capter qu’il avait soif. En même temps, qui ne l’aurait pas eu après s’être tortillé pendant un certain temps en plein soleil ? Certes, il ne faisait pas non plus quarante degrés à l’ombre, mais Joris n’avait pas pour habitude de faire les choses à moitié et quand il dansait, il dansait fort. Au départ, il avait eu des courbatures à en pleurer tellement il se donnait à fond, mais maintenant, il n’avait juste plus aucune force pendant des heures. Bon, là, c’était différent, il n’avait pas enchainé douze mille chansons à la suite : il était dans un meilleur état. Mais il avait soif !

« Bon ! J’ai soif, je reviens les gars ! »

Sur ce, il quitta les gus avec qui il dansait depuis ce matin pour aller rejoindre le stand de nourriture campé-là. Il demanda très poliment -il en était tout à fait capable !- une bouteille d’eau d’un litre, paya et retourna zieuter ceux qui continuer à bouger. Alors qu’il avalait quelques gorgées, il fut interrompu par une bête à poil tournicotant dans ses jambes. Intrigué, il haussa un sourcil, gardant sa bouteille à mi-hauteur entre sa bouche et une altitude normale. Il était tout à fait possible de dire qu’il avait une position relativement étrange, mais il n’en avait pas vraiment grand-chose à faire.

« T’es qui toi ? »

Refermant sa bouteille, il alla pour se baisser et observer de plus près le chat, puisque c’était un chat, mais une jeune fille arriva, clopin-clopant pour récupérer l’animal. Apparemment, elle -une femelle, donc- s’appelait "Silka", ou "Sylka", ou peut-être même "Sylkah". Les gens se compliquaient toujours la vie pour écrire le nom de leurs animaux. C’était comme si lui, ses parents l’avaient appelé "Jhauryss". Non, "Joris", c’était très bien. Mais bref, Sylk-quelque-chose donc.

« N’t’en fais pas, elle n’m’a que labouré l’mollet ! »

Un grand sourire sur les lèvres, Joris avait sorti sa phrase avec une fierté palpable. Il aimait bien embêter son monde. La pauvre fille qui, déjà, se confondait en excuse allait sûrement virer au rouge écarlate en l’entendant parler comme ça, mais il n’en avait pas vraiment conscience. Pour lui, c’était plus une bonne blague qu’autre chose, et puis même si en réfléchissant un peu, il serait arrivé à la conclusion précédente, il n’aimait pas plus que ça, réfléchir. Alors il avait parlé sans le faire.

« D’ailleurs, c’est fort douloureux tout ça ! Aïe, aïe, aïe ! »

Plié en deux, le brun maintenait une main sur sa jambe tout à fait intacte jusqu’à ce qu’il en ait marre de faire l’idiot et se redresse en riant.

« Non, je déconne, elle m’a même pas touché ! Bref ! »

Toussotant, il reprit la parole. Il parlait décidément beaucoup, mais que faire ? Il était bavard de naissance. En pareilles circonstances, sûrement qu’Alexandre aurait trouvé un truc à lui répliquer pour qu’il la boucle, abordant la douce beauté de la fille et la galanterie dont il aurait dû faire preuve à son égard, mais Alexandre n’était pas là, alors Joris parlait.

« Tu es venue pour danser toi aussi ? Quoiqu’à voir tes béquilles, ç’doit pas être facile... Pour chanter peut-être ? »

Boulet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: Perdre du poids ? Naaan. | PV Joris Sam 29 Juin - 9:52

    Je pris Sylka dans mes bras. Quelle plaie. Mais je l'aime. Après tout elle est tout ce qu'il me reste. On peut trouver ça parfois étrange que je passe ma vie aux côtés d'une chatte mais pour moi ça n'a rien de.. bizarre. Je me rappelle, j'avais un chien quand j'étais petite. Ma mère me l'avait offert à ma naissance. « Il vivra en même temps que toi. » Qu'elle me disait. Apparemment il est partit quand j'avais cinq ans. Mais entre nous, je peux vous avouer qu'au fond, je me doutais bien qu'il était mort. Alors j'ai préféré avoir un chat cette fois. Et une femelle de préférence.
    Assez parlé de mon chat. Même si c'est la cause de cette rencontre plutôt inattendue. Un danseur que j'avais aperçut en me faufilant entre les spectateurs. Je m'en souviens parce qu'il avait attiré mon attention, avec ses dreads. Je voyais qu'il tenait une bouteille d'eau dans les mains. Il devait avoir eu soif en plein milieu de sa danse. Moi ça m'est jamais arrivé. Ouais. Enfin, ça ne m'étonnes pas vraiment puisque au bout de dix minutes mes jambes lâchent. Je n'ai pas le temps d'être épuisée. En tout cas il dansait bien. Je n'allais pas lui faire une remarque style : « Ouaah ! Tu danse trop bien ! » avec les yeux pétillant de bonheur à la vue d'un beau garçon. Non, c'était pas mon style. Je gardais un air inexpressif malgré ça remarque. Pourtant cette blague quelque peut étrange finit par m’arracher un sourire. Comme si je sentais que ma mère était à côté de moi, me donnant un petit coup à l'épaule pour sourire un peu. A chaque fois que je faisais une rencontre, elle était là, me donnant des coups de coudes pour paraître plus.. gai. Petit à petit la conversation devenait moins étrange. Il ne pouvait pas savoir qu'une remarque sur mes béquilles et sur mon inaptitude à danser ne me rendrait pas mon sourire. Je me contenta de triturer ma bague que je portais au doigt.

    Je danse mais mes jambes sont.. momentanément indisponibles.

    Soit ; comment détourner le sujet avec finesse. Quoi que pour ce qui est de la finesse.. Je voulais juste ne pas trop me lancer dans le sujet de l'accident de voiture, de mon problème aux jambes y tout, y tout. Déjà parce qu'il me faudrait des heures pour tout expliquer et aussi parce que repenser à tout ça ne me ferait pas le plus grand bien. Ma mère me hantait de plus en plus on dirait bien. Où alors je devrais me faire interner sous le nom de Jeanne d’Arc. Dans ma tête, on aurai dit qu'elle me poussait à converser avec les autres. Et puis quand on commence sur le sujet de la danse, il est difficile de m'arrêter.

    Je t'ai vue danser tout à l'heure.

    Au moins j'ai réussit à formuler une phrase correct, un léger sourire en prime. On aurait dit que je ne savais pas quoi dire. Ce qui est le cas quand on y réfléchit bien..
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Joris Langdon
Administrateur féroce


Messages : 63
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 22


Ma feuille de route
Spécialité artistique: Danse.
Age: 17 ans.


MessageSujet: Re: Perdre du poids ? Naaan. | PV Joris Sam 29 Juin - 14:22

Il fallait quand même voir un avantage aux blagues complètement nulles de Joris : elles avaient l’air de faire rire la jeune fille. Pas que son expression figée et froide le mettait mal à l’aise, mais maintenant qu’il avait remarqué ce détail, il se sentait un peu en décalage avec elle. Lui était dans un monde complètement allumé, où les choses n’avaient ni queue ni tête et la blonde, avec ses béquilles et son chat, semblait trop terre à terre pour qu’ils soient sur la même longueur d’ondes. C’était la raison pour laquelle, quand elle dit les mots « momentanément indisponibles » qui, à la base, étaient sûrement là pour faire passer subtilement un message, il ne put s’empêcher de rire et de sortir la phrase qui allait avec.

« Elles sont sur répondeur ? »

Même s’il était mort de rire, il ne se moquait pas du tout d’elle. En fait, c’était plus de sa propre personne dont il se foutait. À chaque fois qu’il répliquait ce genre de vannes un peu -beaucoup- pourries, il se sentait puissant et comme en plus, Alexandre n’était pas là pour lui foutre en l’air son groove, il pouvait profiter de la situation à sa juste valeur.
Quand son fou rire passa, Joris se passa une main sur le visage pour dérider ses traits tirés d’avoir trop rit et refocalisa son attention sur la blondinette. Alors comme ça, elle l’avait remarqué. Intéressant. N’importe quel gars aurait apprécié la chose sans pour autant rouler des mécaniques, sa fierté fortement gonflée par le compliment. Sauf qu’il n’était pas n’importe quel gars et que lui se sentit poussé des ailes dans le dos. Il croisa les bras sur sa poitrine, se pencha en avant pour approcher son visage de celui de la blonde et lui offrit un magnifique sourire.

« Et qu’est-ce que t’en as pensé ? La classe ou pas la classe ? »

Le visage radieux, il continua à parler comme la grande gueule qu’il était.

« T’sais, t’peux être honnête avec moi ! N’te gêne pas pour m’dire c’que tu penses de ma représentation digne de Dieu lui-même... »

Un clin d’œil et roule ma poule qu’en plus du reste il la draguait. Il n’était pas plus intéressé que ça par la gente féminine, surtout quand il ne connaissait pas l’individu, mais cela ne l’empêchait pas de jouer au con et d’agir comme il était en train de le faire. Bien sûr, il y avait quand même une grosse différence entre un vrai macho et lui. Lui ne crachait pas par terre pour chauffer la donzelle, il n’allait pas la tripoter ou se frotter de manière indécente et tout à fait dégueulasse à sa proie. Il ne faisait que s’amuser comme il l’aurait fait avec une amie.
À y penser, il aurait bien aimé avoir une pote fille avec laquelle il aurait pu jouer à ce genre de jeu, faire enrager les mecs qui baveraient sur elle en leur faisant croire qu’elle était déjà à lui. Ça aurait pu être marrant, mais malheureusement, comme l’autre blondinet d’Alexandre était à peu près son seul ami, aucune fille n’était connue au bataillon. Il fallait remédier à ça. Peut-être pas avec la demoiselle ici présente, parce qu’avec cette façon qu’elle avait d’agir, coincée comme elle l’était, il n’était pas sûre qu’elle ne lui foute pas sa main dans le visage.


[Si je peux me permettre de te donner un 'tit conseil : essaye d'étoffer un peu plus tes réponses, fais avancer le jeu, ça le rendra encore plus intéressant qu'il ne l'est déjà ! *clin d’œil*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: Perdre du poids ? Naaan. | PV Joris Dim 30 Juin - 12:23

    Syla commençait à se tortiller dans mes bras comme si, elle aussi, se mettait à rire à la remarque du garçon. J'ai pouffé de rire face à sa remarque. Comme c'était bien parti pour tourner en une rencontre des plus bizarre, autant me prendre au jeu. Il s'approcha avec un grand sourire, les bras croisés. J'avais bien envie de lui faire ravaler sa fierté mais.. Je ne suis pas comme ça. Il commençait à m'amuser alors autant profiter. Je coinça mes béquilles sous mon bras droit tout en tenant Sylka de l'autre alors qu'elle se tortillait.

    C'était pas mal mais..

    Un sourire en coin se dessinait sur mon visage. Je laissais un moment avant de finir ma phrase, histoire de mettre un peu de suspens, tu vois. Maintenant c'est ton tour, petite - grosse - boule de poil !

    Mais.. Même Sylka ferait mieux !

    Je tira la langue au garçon avant de poser la chatte par terre. Il lui est arrivé une fois de se tortiller sur le sol, on aurait cru qu'elle dansait. Le petit hic c'est qu'elle ne dansait pas sur commande alors je compte juste sur la chance. Soit elle danse ; soit elle fait rien et nous regarde avec un air interrogateur. Mais pourtant il ne se passa aucune des deux actions que j'avais prévue. Sylka fit un tour sur elle même avant de se coucher par terre et de fermer les yeux. Je me mis à rire en regardant la chatte se mettre sur le côté en tendant ses pattes et en laissant échapper un petit miaulement apparemment destiné au garçon.

    Bon.. D'accord, peut-être pas Sylka..

    Je finis par m'arrêter de rire, regardant la chatte avec une petite moue. Je vais la mettre au régime et au sport ! Comme si être dans mes bras était fatiguant, où alors lorsqu'elle tournait autour du jeune homme. Sûrement parce qu'elle a reconnut un bon danseur et si elle pouvait parler elle ne s’empêcherait pas de le complimenter mais contrairement à moi je n'avouerais pas qu'il danse très bien. En tout cas pas tout de suite. Non, ça lui ferait trop plaisir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Joris Langdon
Administrateur féroce


Messages : 63
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 22


Ma feuille de route
Spécialité artistique: Danse.
Age: 17 ans.


MessageSujet: Re: Perdre du poids ? Naaan. | PV Joris Dim 30 Juin - 20:53

Point positif de la situation : la blondinette rentrait dans son jeu. Point négatif : elle n’avait pas rosit, même un tout petit peu. S’il n’avait pas eu plus important à faire, il s’en serait offusqué et lui aurait fait remarquer le terrible affront qu’elle lui faisait. Joris avait quand même sorti un de ses plus grands numéros de charme et la fille restait insensible. Comme il l’avait déjà dit, pas qu’il soit hyper intéressé par la gente féminine, mais quand même. Elle aurait pu balbutier ou même détourner les yeux. Non, rien du tout. Pourtant, il avait une sacrée belle gueule. Certes, les dreads n’étaient peut-être pas du gout de tout le monde, mais dans la vie, il fallait faire des compromis. Elle n’irait pas bien loin si elle commençait comme ça. Le brun, avec toute la mauvaise foi dont il pouvait faire preuve, en mettait sa main à couper.
Mais là n’était pas la question. Au lieu de s’arrêter à ses conneries, mieux valait qu’il prenne sa revanche. Attentif, il écouta donc la jeune fille parler et quelle ne fut pas sa surprise quand il entendit qu’un chat, sa chatte à elle, aurait été capable de faire mieux que lui. Personne n’était capable de faire mieux que lui et il n’y avait qu’Alexandre pour être persuadé du contraire. Bon, d’accord, peut-être pas que lui, mais dans la tête de Joris, ça sonnait comme ça. Déjà que l’histoire de l’insensibilité l’avait grandement vexé dans le peu de fierté qu’il avait, alors là, c’était la cerise sur le gâteau. Un sourcil haussé bien haut sur son front, il recula son buste et croisa les bras sur son torse pour regarder la blonde de haut. Alors qu’elle venait de finir sa phrase, il chercha la meilleure réplique à sortir.

« Si c’chat danse mieux qu’moi, c’est qu’mon sang coule dans ses veines. »

À le voir agir, n’importe qui connaissant un peu l’individu se serait largement foutu de sa tronche. Il ne se ressemblait pas, hautain comme ça. Si son meilleur ami avait été avec eux, il lui aurait déjà mis une claque derrière les oreilles, après lui avoir filé un gros coup de coude dans les côtes. Le brun l’entendait déjà rire comme un bossu "Arrête ton char, personne n’y croit !".
Sauf que quand il vit les réactions de Sylka quand sa maitresse la posa par terre, c’est lui qui explosa de rire. C’était limite s’il ne pointait pas son index dans la direction de l’animal en se tenant le ventre.

« Ouh la ! Son talent m’éblouit ! Jamais je ne pourrai rivaliser !! »

Exagérément dramatique, il riait toujours quand la minette lui adressa un mignon petit miaulement. Même dans un état d’hilarité avancé, il ne pouvait rester insensible devant une bouille pareille. Lui.
Il s’accroupit donc au côté du félin, un bras entre son torse et ses cuisses et le menton posé sur les genoux, pour lui gratouiller le dessus de la tête. En voyant son ventre comme ça, à découvert, il avait été tenté de passer ses doigts sur les poils tout doux qu’il y avait, mais il avait bien trop peur de se faire arracher la moitié de la main. A la place, il déclara, d’une voix digne de la plus gaga des mamans.

« L’est méchante avec nous hein... ? Ui... L’est méchante... Bouh la méchante... ! »

Les sourcils froncés, Joris releva les yeux sur la blonde.

« Au moins une qui r’connais mon talent sans limite ! C’pas l’cas d’tout l’monde ! »

Ce fut à son tour de tirer la langue. D’ailleurs, pour rendre son geste plus vrai que nature, il plissa le nez et ferma exagérément les yeux. Elle l’avait cherché à se la jouer insensible et haute critique de danse, bah elle venait de le trouver. Vu la tête du trésor, elle aurait mieux fait de brûler la carte avant même de songer à suivre les premiers pointillés de chemin. Malheureusement, la jeune fille innocente qu’elle était n’avait vu que l’aventure dans laquelle elle avait l’opportunité de se lancer, sans voir les risques qu’elle prendrait à aller jusqu’au bout. Mais pas de pitié ! Elle avait été méchante, elle en paierait donc le prix !

« Puisque c’est ça, bah j’la prends avec moi ! Elle a r’connu son maître ! »

Bien content d’en être arrivé à cette conclusion, Joris prit la chatte par les aisselles et la souleva au niveau de son visage. C’est là que le drame arriva. Il fallait croire que depuis le début, il les enchainait, et pourtant, il n’avait rien fait pour mériter ça. Sylka, sans agressivité aucune, sortit lss griffes et les glissa délicatement sous la peau toute fine de son cou. Bien embêté, le brun poussa un petit cri des plus virils et tenta de monta la minette pour déloger les griffes de leur fourreau de peau sans tout arracher. C’était sa peau bon Dieu !

« Aïe, aïe, aïe... »


Dernière édition par Joris Langdon le Lun 8 Juil - 8:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: Perdre du poids ? Naaan. | PV Joris Lun 1 Juil - 14:29


    J'espère qu'il ne s'attendait pas à une quelconque réaction de ma part lorsqu'il s'approchait dangereusement de moi. Avec le premier venu je ne risque pas d'être intimidé ou autre chose. Par contre, cette fois Sylka était du mauvais côté ! Elle ronronnait presque sous les chatouilles du garçon. Traitresse ! Au lieu du dormir tu aurais pu faire un pas de danse ! Mais cette bouille irrésistible, je ne pouvais pas m'empêcher de lui pardonner chaque connerie qu'elle faisait.

    Je rêve. Il parlait à ma petite Sylka. Il était vraiment fou. Ensuite il l'a pris et la posa pas loin de son visage disant qu'elle avait reconnu son maitre. First Error. Ne jamais poser Sylka à cet endroit, elle raffole des cous. Sinon elle sort ses griffes et les plantes là où ça fait mal. Lorsqu'il leva la chatte j'en profite pour la reprendre en pouffant de rire.

    Si tu le dis !

    C'est moi sa maitresse et personne d'autre. Et puis seule sa véritable maitresse sait où exactement la chatte s'attaquerait lorsqu'elle voit une parcelle de peau libre où enfoncer ses petites griffes à l'intérieur. Je lui caressa doucement la tête, ses oreilles se repliant et revenant à leur position normale à chaque caresse.

    Maintenant excuse-toi auprès de ton « frère ».

    Dis-je d'un ton ironique. Alors, je tendis la chatte jusqu'à ce qu'elle atteigne le visage du jeune homme aux dreads. Celle-ci fixa le garçon sans miauler et finit par lui faire une grande léchouille sur le visage. Une fois ceci fait, je détendis les bras pour caresser à nouveau la petite tête de Sylka. Elle était trop mignonne lorsqu'elle léchouillait quelqu'un. Du moins du point de vue de la personne qui ne se faisait pas léchouiller, elle était trop choute. Je dis cela en connaissance de cause, car elle m'a léché le visage de nombreuses fois ! Ma mère dirait : « Repousse cette chose, c'est rempli de microbe ! » Peut-être mais ça m'amusait beaucoup de la voir faire ça. Comme je commençais à bien l'aimer, ce garçon, en le voyant avec le nez plein de bave de Sylka, je rougis légèrement. Ce n'est pas moi qui ai collé ma langue sur son visage mais, n'empêche.. Même si en même temps je n'arrêtais pas de pouffer de rire.

    C'est bon signe, elle t'aime bien.

    Ce n'est peut-être pas quelque chose qu'on fait à quelqu'un pour lui dire qu'on l'aime bien, mais après tout.. C'est un chat. Elle ne parle pas alors elle essaye de le lui faire comprendre même s'il y a quelques minutes elle lui enfonçait ses griffes dans le cou.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Joris Langdon
Administrateur féroce


Messages : 63
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 22


Ma feuille de route
Spécialité artistique: Danse.
Age: 17 ans.


MessageSujet: Re: Perdre du poids ? Naaan. | PV Joris Mar 9 Juil - 16:01

Joris avait toujours eu le feeling avec les animaux. Les chiens lui léchouillaient la face, les chats venaient lui ronronner dans les oreilles. Tous les quadrupèdes de la planète l’adoraient. Du moins, c’était vrai jusqu’à ce qu’il ait l’idée d’amener Sylka à son visage. Pourtant, leur relation avait bien commencé, ils avaient longtemps été complices, dans les bons moments comme dans les pires. Ils s’étaient battus contre un ennemi commun : la jeune fille coincée juste en face d’eux. Mais il fallait croire que leurs liens n’avaient pas été aussi forts que ça : elle l’avait trahi. Ses longues griffes farfouillaient sous la peau fine et sensible de son cou. Le brun ne savait pas comment faire pour les retirer sans tout arracher, mais il n’eut pas l’occasion de plus réfléchir à une solution, puisque la blonde, elle, ne prit pas la peine de faire attention et récupéra la traitresse.

« Aïe ! Doucement !! »

Une petite larme au coin de l’œil, il tenta d’apercevoir sa clavicule mais comme morphologiquement, c’était impossible, il se contenta de passer sa main sur les petites plaies.

« Ça fait super mal là... »

Vexé, il jeta un regard plein de colère à la minette. Il avait juste voulu la prendre dans les bras pour lui faire un câlin et elle n’avait rien trouvé de mieux que lui charcuter la peau. Et en plus, ça faisait rire la fille qui l’accompagnait. La mine moins renfrognée que ce qu’elle aurait du l’être, Joris tentait de ne pas laisser voir son état d’esprit. Il n’aimait pas qu’on lui refuse des trucs, surtout quand ça partait d’un très bon sentiment. Le peu de fois où Alexandre lui avait refusé un câlin -pour ne citer que cet exemple-, il lui avait fait la tête pendant des jours entiers. D’ailleurs, ça n’était arrivé que trois ou quatre fois tant les conséquences étaient grandes. Le brun était tout à fait capable de ne plus lui parler jusqu’à ce que son ami vienne s’excuser.
En parlant d’excuses, voilà que la blonde ramenait la minette vers son visage pour qu’elle les lui présente. Alors que Joris allait ouvrir la bouche pour qu’elle n’approche pas plus cette immonde bête de lui, qu’une fois avait suffi, il reçut un grand coup de langue sur le nez. Pendant cinq secondes, il réussit à garder son sérieux. Même ses lèvres restèrent serrées.
Mais alors que le premier soubresaut agita ses épaules, il n’y tint plus et explosa de rire. Sa main vint essuyer le bout de son nez, même s’il n’était pas plus mouillé que ça.

« C’est vraiment trop bizarre comme sensation ! »

Il ne s’était encore jamais fait lécher par un chat ou alors, pas à sa connaissance. En tout cas, il ne se souvenait plus d’à quel point ça pouvait être râpeux. Toujours en riant, il écoutait la blonde lui expliquer que si Sylka lui avait bisouillé le nez, c’était parce qu’elle l’aimait bien. De nouveaux tremblements le prirent quand il parla.

« Elle vient d’m’estropier l’cou, mais elle m’aime bien ? J’comme du mal à l’croire ! »

Joris exagérait peut-être un peu, mais on ne pouvait pas lui en vouloir. Il avait toujours été comme ça, à tout grossir, ou minimiser, selon que ça l’arrange dans un sens ou l’autre. Il n’y avait qu’avec Alexandre que ça ne marchait pas, ces histoires. Il avait beau lui faire les yeux doux, larmoyants avec la lèvre qui tremblote, le blond restait insensible et lui sortait une phrase du genre « Arrête ton char, y’a qu’toi qui y crois. ». Maintenant qu’il y pensait, Joris en riait, mais sur le coup, ça le faisait bien moins rire.
Bref. Maintenant qu’il avait fini de faire l’imbécile -parce que oui, il avait fini-, il n’allait pas les laisser plantés là pendant des heures, à se regarder dans le blanc des yeux et à attendre de trouver quelque chose à se dire. Alors comme Joris était quelqu’un de gentil, avenant et jovial, il invita la jeune fille à boire un verre.

« À part ça, j’m’appelle Joris et toi ? Ça t’dirait d’aller boire un truc ? »

Concernant sa courte présentation, à la base, ce n’était pas pour la faire qu’il avait pris la parole. Mais comme ça faisait presque dix minutes qu’ils riaient ensemble sans pour autant connaître l’identité de l’autre, il avait jugé judicieux de donner son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité






MessageSujet: Re: Perdre du poids ? Naaan. | PV Joris Ven 12 Juil - 14:55


    Et moi qui pensait que c'était une sorte de dur à cuir. Quelle chochotte. Il pouvait aussi faire la comédie.. En fait je n'arrivais pas très bien à comprendre puisqu'il a l'air de tout le temps faire l'imbécile. Il est spécial. Et ça, Sylka a dut le sentir. Au moins il prit bien la léchouille de la petite chatte, il explosa même de rire, tout comme moi. Elle ne m'avait jamais léché le visage comme ça mais quelques fois elle le faisait aux personnes qu'elle ne connaissait pas. Une nouvelle tête. Ça doit être pour faire connaissance.. La chatte s'allongea à moitié dans mes bras et m'approcha pour lui faire un bisou sur la tête. Il avait du mal à le croire mais c'était bien sa façon de montrer qu'elle l'appréciait. Une chose qu'une vrai personne ne ferait certainement pas. Je n'ai encore jamais vu personne lécher le visage de quelqu'un pour lui faire comprendre qu'on l'aimait bien. Il y a encore quelques minutes elle lui labourait le cou et maintenant elle prit son petit air innocent, comme si rien ne c'était passé.

    Je sais pas, elle me l'a jamais f..

    Je n'eus pas le temps de finir ma phrase qu'elle me léchouilla la joue. Décidément. Il avait raison, c'était une sensation bizarre. Sylka me fixait avec un air innocent et laissa échapper un petit miaulement. On dirait qu'elle nous avait baptisé avec sa bave. Je ne m'arrêtais plus de rire mais il va bientôt falloir que je me calme.
    Je commençais à me calmer, et lui aussi. Il se présenta assez rapidement. Joryss. Ou Joris. Ou je ne sais pas quoi d'autres. Mais c'était son prénom. Le mien il n'y a pas trente-six façon de l'écrire.

    Moi c'est Jade. Et oui.. ça m'dit !

    Dis-je avec un grand sourire. Le genre de sourire qui est très rare chez moi. Mais j'avais oublié un point.. Ou plutôt une chose. Sylka. Le temps de trouver un endroit où les chats sont admit et aussi trouver un endroit où la caler parce qu'impossible d'être tranquille avec cette boule de poil sur le dos. Maintenant ce qu'elle veut c'est jouer avec son nouvel ami. J'emmène toujours une pelote de laine pour qu'elle s'occupe un peu sinon elle réclame des chatouilles toute la journée.

    Elle va te réclamer des chatouilles, je te préviens..

    La petite chatte remuait les pattes et prenait un air tout mignon. Un air qui faisait craquer ABSOLUMENT tout le monde. Même lui. Alors je sortis la pelote de laine et Sylka la prit entre ses petites pattes. Elle était trop mignonne quand elle faisait ça. Je la posa par terre et celle-ci se posa sur les pieds de Joris en jouant avec sa pelote de laine.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Perdre du poids ? Naaan. | PV Joris

Revenir en haut Aller en bas

Perdre du poids ? Naaan. | PV Joris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne
» Le poids et le nombre des deportes pour 2006
» Un chanteur de poids à redécouvrir
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le village :: La place centrale-